Deux élèves de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs se qualifient à la Grande finale internationale de la Dictée P.G.L.

Finalistes Dictee PGL copie copieTémiscouata-sur-le-Lac, le 14 mai 2018 – Maëlik Roy-Malenfant, élève de 6e année à l’école L’Oiseau-Chanteur de Saint-Mathieu-de-Rioux, et Roxanne Thibault, élève de 6e année à l’école Georges-Gauvin de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, se sont qualifiés pour La Grande finale internationale de la Dictée P.G.L. qui se tiendra à Montréal le 20 mai prochain, sous le thème « L’art s’affiche à l’école ».

Nos fiers représentants du Bas-Saint-Laurent ont dû tout d’abord remporter la finale régionale le 16 mars 2018 qui se tenait dans plusieurs écoles de la région pour se qualifier à ce prestigieux défi.

Selon la Fondation Paul Gérin-Lajoie :

Depuis 27 ans La Dictée P.G.L. mène dans nos écoles des activités de sensibilisation des jeunes à la valorisation et la maîtrise du français et à la coopération internationale. Ces activités permettent aussi à la Fondation Paul Gérin-Lajoie de réaliser des projets qui contribuent à l’éducation de base des enfants, de même qu’à l’alphabétisation et la formation professionnelle des jeunes et des femmes dans les pays en développement, notamment en Haïti et en Afrique de l’Ouest.

Cette année, 78 finalistes provenant du Canada, des États-Unis, du Sénégal, de la Guinée, du Maroc et de l’Algérie tenteront de déjouer les pièges de cette dernière dictée pour remporter le titre de grand.e  gagnant.e  et la bourse d’études de 2000 $.

Nous vous invitons à consulter le site Web de la Fondation Paul Gérin-Lajoie pour plus d’informations sur la La Dictée P.G.L. https://fondationpgl.ca/accueil/la-dictee-pgl/

-30-

Renseignements :

Mélissa Couillard, enseignante de l’école L’Oiseau-Chanteur, 418 851-2188, poste 3670 / Melissa.Couillard@csfl.qc.ca et Jules Soucy, directeur de l’école Georges-Gauvin,

418 854-2003 poste 2441 / Jules.Soucy@csfl.qc.ca

Source :

Catherine Boulay, directrice Secrétariat général et communications, 418 854-2370 poste 2104 / boulayc@csfl.qc.ca

La Francoderole débarque à l’École Notre-Dame

FrancoderoleLe 9 mai dernier, les élèves de l’École Notre-Dame ont eu la chance de participer aux activités de La Francoderole.

Pour l’occasion, les élèves ont eu droit à une exposition partielle de l’œuvre qui a voyagé partout au pays et ailleurs. Ils ont découvert cette fresque spectaculaire tout en réalisant leur propre murale qui reste à l’école après le passage de La Francoderole. Les élèves ont collaboré avec intérêt. Ils se sont impliqués avec sérieux pour la réalisation de leur murale et c’est tout à leur honneur.

La Francoderole est la plus grande œuvre artistique au monde réalisée par des enfants. Depuis 14 ans plus de 110 000 enfants, provenant d’au moins 505 écoles primaires des communautés francophones du Canada et des États-Unis, ont participé à ce projet.

Les élèves de 10 à 12 ans de l’École Notre-Dame ont ainsi eu la chance de former la délégation représentant notre milieu sur La Francoderole internationale.

Les élèves se joignent à nous pour remercier chaleureusement La Francodérole avec son directeur artistique, monsieur Jean-Pierre Arcand, et tous ceux qui ont participé à la réalisation de cette merveilleuse activité, dont l’Organisme de participation des parents de l’École Notre-Dame (O.P.P.).

Francoderole 3Également, nous tenons tous à remercier nos généreux commanditaires : BMR, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, la Caisse Populaire du Portage, l’Hôtel Château Fraser et Monsieur Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.

Vous retrouverez plus d’informations à propos de La Francoderole en cliquant sur le lien suivant : http://www.espacefrancais.com/la-francoderole/

Claudine Beaulieu, directrice

École Notre-Dame, à Témiscouata-sur-le-Lac

Une élève de l’École secondaire de Trois-Pistoles lauréate du Prix jeunesse Jacqueline-Paquet 2018

Photo Leane GamacheTrois-Pistoles, le 7 mai 2018 – Léane Gamache, originaire de Trois-Pistoles et élève de la 5e secondaire à l’école secondaire de Trois-Pistoles, s’est vue décerner le Prix jeunesse Jacqueline-Paquet 2018 pour son roman Héritage, lors de l’ouverture du Salon des mots de la Matapédia à Sayabec, le vendredi 4 mai 2018.

Le jury a déclaré, entre autres : « Héritage est le genre de récit qui nous tient en haleine tout au long de la lecture. Léane Gamache raconte son histoire en usant d’un vocabulaire riche, et avec une précision étonnante quant aux détails. Elle a le don de nous faire ressentir mille et une émotions dans un roman tantôt triste, tantôt humoristique, et indéniablement catastrophique. Des surprises étant disséminées à chaque nouvelle page, on ne s’ennuie jamais en suivant l’histoire de Rachelle et de Yann. »

Le Prix jeunesse Jacqueline-Paquet est présenté par Les Éditions de la Francophonie depuis avril 2015 et il s’adresse à tous les jeunes du secondaire de l’Est-du-Québec et de la Côte-Nord. Selon l’éditeur, le « titre du concours nous est venu tout bonnement en jetant un regard sur Sayabec, où nous connaissons depuis quelque cinquante ans madame Jacqueline Paquet, une dame qui a fait carrière dans l’enseignement et s’est appliquée avec constance à faire la promotion de la beauté et de la littérature autant dans son travail que dans la vie communautaire de son milieu. »

Les objectifs visés par ce Prix littéraire sont de :

• promouvoir la lecture et l’écriture chez les élèves du secondaire ;

• reconnaître les talents exceptionnels en écriture d’élèves du secondaire ;

• stimuler les élèves du secondaire à l’excellence et au dépassement par l’écriture ;

• reconnaître et récompenser le lauréat ou la lauréate par la remise du Prix jeunesse Jacqueline-Paquet.

-30-

Renseignements :

Olivier Benoit, directeur par intérim, école secondaire de Trois-Pistoles

418 863-7710, poste 3801 / benoito@csfl.qc.ca

Source :

Catherine Boulay, directrice, Secrétariat général et communications

418 854-2370, poste 2104 / boulayc@csfl.qc.ca

La robotique au service de la réussite des élèves!

Robotique 2018 NDDLTémiscouata-sur-le-Lac, le 25 avril 2018 – La délégation des élèves de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs au concours de robotique Zone 01 présenté le 24 avril à l’Université Laval à Québec (www.zone01.ca) a raflé les honneurs dans la catégorie du défi Feux d’artifice.

Les équipes de la CSFL ont remporté les trois premières places ainsi que la cinquième place de ce défi, avec un pointage parfait de 100 points. Seule la rapidité d’exécution a permis de départager le podium. Ce défi consistait à réaliser une programmation sophistiquée d’un robot EV3 pour qu’il déplace plusieurs blocs en tenant compte de diverses contraintes.

Position Nom des élèves École
1re Raphaëlle Cloutier et Ève Lavoie Notre-Dame
2e Flavie Martin et Juliette Bérubé Notre-Dame
3e Nicolas Charron et Raphaël Caron Gérard-Collin
5e Raphaël Brochu et Mathis Charron Gérard-Collin

Annie Pelletier et Marie-Christine Desbiens, enseignantes de 3e cycle à l’École Notre-Dame s’entendent pour dire : « Il est toujours impressionnant d’être témoin de la ténacité des élèves à résoudre des problèmes tout au long de l’année. Aujourd’hui, cette implication s’est manifestée par un remarquable travail d’équipe et par des efforts soutenus. Nous sommes particulièrement fières de nos élèves qui ont réalisé leur défi dans un contexte compétitif et ont traversé toute une gamme d’émotions ».

Robotique 2018 Gerard CollinUn parent accompagnateur de l’École Gérard-Collin, Madame Josée Michaud, mentionne qu’elle est très impressionnée par les efforts mis dans la programmation des robots. « Les élèves sont allumés, ils donnent leur 100 % et sont concentrés tout au long de la journée. Ils travaillent avec acharnement afin de relever les défis. C’est épatant de les voir! »

Les équipes qui participaient au défi Sumo ont fait bonne figure. Chantal Michaud, enseignante au 3e cycle à l’École La Marguerite d’Auclair, qui en était à sa deuxième participation à ce concours, a commenté : « Je suis très fière de mes élèves qui ont su travailler assidument pour réussir ce défi. La coopération, l’esprit d’équipe, l’autonomie et la persévérance ont été les principales valeurs développées au cœur de ce projet robotique. Ces moments sont inoubliables! »Robotique 2018

Ce projet de robotique a vu le jour en 2014 grâce à la participation financière de la MRC de Témiscouata par le biais du soutien aux projets structurants visant à aider les milieux de vie. Ce qui a permis d’équiper trois classes en matériel de robotique. Une bonne partie du succès des représentants de la CSFL revient donc à la MRC de Témiscouata. La programmation deviendra un incontournable dans le futur et on doit préparer les élèves à y faire face.

-30-

Renseignements :     

Isabelle Bergeron, responsable du projet en robotique, 418 854-3421, poste 2946

bergeroni@csfl.qc.ca

Source :

Catherine Boulay, directrice Secrétariat général et communications, 418 854-2370 poste 2104

boulayc@csfl.qc.ca

Course Filles en forme de la CSFL

Filles en forme LacSt-Michel-du-Squatec – Le 7 mai prochain, au Parc national du Lac-Témiscouata, un groupe de jeunes femmes de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-lacs prendront part à une course de 3, 5 ou 10 km organisée par les élèves de l’École secondaire de la Vallée-des-lacs de St-Michel-du-Squatec.

En effet, 235 élèves féminines et leurs accompagnatrices de la CSFL ont répondu positivement à l’invitation d’un groupe d’élèves de l’École secondaire de la Vallée-des-lacs qui travaillent depuis le début de l’année scolaire à organiser un grand rassemblement de jeunes filles ayant pour but de se mettre en forme et de tisser des liens autour de la solidarité féminine. Les entraînements et la préparation à la course se tiennent donc présentement dans les 6 écoles secondaires de la Commission scolaire et les coureuses transiteront toutes, le 7 mai au matin pour le grand départ qui aura lieu à l’accueil du Petit Lac Touladi au Parc national du Lac Témiscouata.

Filles en formePlusieurs partenaires se sont joints à cet événement : le Parc national du Lac-Témiscouata, Letraco, Métro de Cabano, URLS du Bas-St-Laurent, Coop de Squatec, Fromagerie le Détour, les Dragons du Témis, Service incendie de Squatec, Campor environnement (SaniLang), Patrick Tremblay chiropraticien, Familiprix de Cabano, le Coin du sport de Dégelis, École secondaire de la Vallée-des-Lacs de Squatec, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, la piscine des Basques, Cœur action de Dégelis, la Cardiothèque de Squatec, Trans-forme de Pohénégamook, X-FIT TÉMIS de Témiscouata-sur-le-Lac, le Club optimiste de Lac-des-Aigles, la Place des jeunes de Squatec et Cindy-Bérubé Ouellet (Cindy Zumba).

Chaque participante recevra un chandail au couleur de son parcours et un échauffement de style zumba préparera les jeunes femmes à la course. Des prix seront remis aux participantes à la fin de la course. Plusieurs bénévoles de la communauté seront présents le long du parcours.

Le 29 mai prochain, plusieurs de ces élèves se rencontreront de nouveau à Rimouski pour participer à la course FillActive, mouvement canadien où des centaines de jeunes filles du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la Madeleine se regrouperont pour vivre un événement similaire à celui du 7 mai 2018.

-30-

Renseignements :

Marie-Ève Pelletier, enseignante-responsable du projet, 418-854-2192

Valérie Trudeau, directrice de l’École secondaire de la Vallée-des-lacs

418-854-2192 poste 3602 /

Source :

Catherine Boulay, directrice, Secrétariat général et communications

418 854-2370, poste 2104 /