Du 16 au 20 février 2015, Semaine de la persévérance scolaire : dévoilement des vidéos du projet Mon École…

bande-annonce50 vidéos Web pour faire connaître les réalisations des écoles
de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs

Témiscouata-sur-la-Lac, le 6 février 2015 – La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs mettra en ligne une série de 50 vidéos Web pour faire connaître les réalisations des écoles de son territoire à l'occasion de la Semaine de la persévérance scolaire qui aura lieu du 16 au 20 février.

Cette initiative émane du Service d'animation en vie spirituelle, engagement communautaire et vie étudiante. Les élèves de chaque école ont été invités à produire des vidéos afin de faire connaître leur milieu. Cette démarche, intitulée « Mon école... », a permis de réaliser une réflexion et de jeter un regard neuf sur ce que les écoles mettent en place pour favoriser la réussite des élèves et développer le sentiment d'appartenance à l'échelle de la Commission scolaire.

Le principe à la base du projet était d'allouer du temps de qualité à la mise en valeur de la persévérance dans la vie en général, mais surtout en fonction des défis qu'impose la scolarisation. En faisant ressortir ce qui se fait de beau, de positif et d'utile dans leur école, les élèves ont identifié des raisons justifiant qu'ils s'impliquent dans leur parcours scolaire, qu'ils s'y sentent bien et qu'ils y persévèrent. Outre les vidéos liées aux écoles, des capsules spéciales touchant d'autres services de la Commission scolaire ont aussi été produites.

Le dévoilement de cette série de documents sera fait quotidiennement du 16 au 20 février : secteur Dégelis (16 février), secteur Squatec (17 février), secteur Cabano (18 février), secteur Transcontinental (19 février) et secteur Basques (20 février). De nouvelles vidéos pourront être consultées chaque jour dans le site Web de la Commission scolaire à l'adresse www.csfl.qc.ca. Elles y seront ensuite disponibles en permanence à titre d'outils d'information et de promotion des différents milieux.

Une bande annonce est déjà diffusée dans YouTube comme amorce de cette campagne sur la persévérance scolaire. On peut la visionner à l'adresse http://youtu.be/UtPJIWcTGpA.

-30-

Renseignements :
France Gauvin et Stéphane Michaud
Service d'animation en vie spirituelle, engagement communautaire et vie étudiante
Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs
418 854-2370, poste 2132 ou 2559

Source :
Sylvain Dionne, conseiller en communication
418 863-6366 / info@sdcommunications.qc.ca

Chaque jour de la semaine, un nouveau secteur du territoire sera mis en vedette.  Voici l’horaire :

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Secteur Dégelis

Secteur Squatec

Secteur Cabano

Secteur Transcontinental

Secteur Basques

En attendant, nous vous invitons à visionner la bande annonce!

L’art et les mots au service du savoir-vivre

École secondaire de Dégelis

savoir-vivre2L'art et les mots au service du savoir-vivre

Dégelis, le 30 septembre 2014 – En janvier 2011, l'école secondaire de Dégelis adoptait une Politique du savoir-vivre. Cette initiative avait pour objectif de susciter un meilleur climat de relations interpersonnelles à l'école. Plusieurs activités de sensibilisation ont eu lieu au fil des ans mais aujourd'hui, c'est à travers l'art et les mots que l'on exprime et valorise le savoir-vivre et le respect au sein de l'institution.

Dans le cadre d'un projet d'envergure impliquant les élèves et le personnel de l'école, la chanson « Les mots » du slameur Samian a été décortiquée afin de faire prendre conscience de l'importance des mots utilisés chaque jour à tous les membres de la communauté scolaire. Lors des cours de français, les élèves de 2e cycle ont étudié le texte afin d'en dégager une réflexion en relation avec la Politique du savoir-vivre. Ils en ont retenu neuf phrases significatives. De ce nombre, les élèves des cours d'arts plastiques en ont choisi trois qu'ils ont illustrées sur des toiles de grand format sous la supervision de l'artiste Jean-Félix Fleury Lecourtois, dans un très court laps de temps, soit une seule période scolaire. Le vernissage a eu lieu le 30 septembre en présence des élèves, du personnel de l'école, des partenaires et de représentants de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Pour la porte-parole du comité de suivi de la Politique du savoir-vivre, Nathalie Dubé, enseignante en géographie et en histoire, cette activité a représenté une expérience très enrichissante. Elle précise : « Au cours de la dernière année, notre comité a promu et réalisé plusieurs activités portant sur les styles cognitifs, l'art du sourire, l'embellissement de l'environnement scolaire et la cyber-intimidation avec la participation du théâtre Parminou. Mais le point fort a été savoir-vivre3l'intervention sur les mots. Tous nos élèves ont été touchés et le produit final est impressionnant : trois œuvres qui seront exposées en permanence pour rappeler que le savoir-vivre et le respect sont essentiels dans la vie de tous les jours. Chaque groupe de la 1re à la 5e secondaire a été impliqué dans le processus, en plus des élèves des parcours plus spécifiques : cheminement particulier de vie, unité d'enseignement individualisé, formation aux métiers spécialisés et formation préparatoire au travail. En tout, plus de 260 élèves et près de 50 membres du personnel ont pris part à ce projet. »

Selon le directeur de l'école secondaire de Dégelis, Alain Pelletier, la Politique du savoir-vivre a un impact significatif parce que les jeunes et le personnel acceptent d'y adhérer et de la soutenir. Cela a permis d'améliorer le climat de vie dans l'école. Il souligne : « Notre politique s'enracine dans des valeurs essentielles gravitant d'abord autour du respect puis de la politesse, de la justice, de l'honnêteté et de la maturité. Elle s'articule autour de trois axes d'intervention : la communication, le climat et l'environnement de vie, et le respect des différences. Cet encouragement au développement de saines relations interpersonnelles favorise un climat de confiance fondé sur la transparence et la coopération mutuelles. Nous sommes heureux des résultats jusqu'à maintenant et la dernière réalisation de nos élèves démontre leur engagement. »

Le comité de suivi de la Politique du savoir-vivre de l'école secondaire de Dégelis est composé de Danis Pageau, psychologue de l'école (président), Jean Deblois, surveillant, Nathalie Dubé, enseignante, Julien Turcotte, élève en formation professionnelle, Chloé Turcotte, élève de 4e secondaire, Maëve Grant et Kamille Monosiet, élèves de 3e secondaire, Marie-Saint-Pierre, élève de 2e secondaire, et Mathis Monosiet, élève de 1re secondaire.savoir-vivre1

Source : Alain Pelletier, directeur
418-854-3421, poste 2901
pelletiera@csfl.qc.ca

Quand la science tombe du ciel à Saint-Clément

st-clementSAINT-CLÉMENT - À Saint-Clément la science tombe parfois du ciel. Parlez-en aux élèves de la classe à niveaux multiples de 5e et 6e année de l’enseignant Jacques-Éric Mercier. C’est que le père du jeune Zachary Lepage, Éric, a trouvé un ballon-sonde en provenance de l’État du Maine le 20 mai dernier, un véritable trésor pour une classe qui fait la part belle aux sciences.

pdfArticle complet

Les étudiants de la Maison Familiale Rurale du KRTB raflent 2 prix importants au 16ième concours québécois en entreprenariat, Région Bas-Saint-Laurent

logo-mfrSaint-Clément, 30 avril 2014 – Vendredi, le 25 avril dernier à Rimouski, les 5 jeunes représentants de la mini-entreprise « Les entreprises RDC» accompagnés de deux enseignants et du coordonnateur de la Maison Familiale Rurale du KRTB ont gravi les marches du podium pour y recevoir 2 prix importants.

  • Prix régional dans la catégorie formation professionnelle et Éducation des adultes accompagné d’une bourse de 800$.
  • Prix régional dans la catégorie Prix spéciaux –Développement durable collégial et formation professionnelle et Éducation des adultes assorti d’une bourse de 600$

Le projet de mini-entreprise de la MFR du KRTB fait partie intégrante du parcours pédagogique de la formule MFR dispensé par la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et consistait à construire une déchiqueteuse visant spécifiquement à produire un paillis spécial composé de carton et de branches de résineux pour des fins de production animale. Un projet de développement durable puisqu’il permet de récupérer des éléments facilement compostables et qui est en forte demande de la part des producteurs laitiers et des éleveurs de bovins. Ce projet a été primé parmi les 345 qui ont été présentés aux jurys régionaux.

Par ailleurs, ce même groupe d’élèves se présentera le 18 juin à Québec lors des grandes finales nationales.

Notons que la MFR du KRTB est une formule unique d’école alternative visant à obtenir un diplôme d’études secondaires et un diplôme de formation professionnelle grâce à la formule études/stage d’une durée de deux ans. Le taux de réussite est Plus de 80 % des jeunes sont diplômés, travaillent ou continuent leurs études postsecondaires.

Source :            Normand Provençal, coordonnateur de la MFR KRTB

418-963-5560