La robotique au service de la réussite des élèves! - 3 mai 2019

Pub robotique 2019 2 copieTémiscouata-sur-le-Lac, le 23 avril 2019 – Plus de 100 élèves de 6 à 14 ans de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs participeront à l’Interclasse de robotique présenté le 3 mai 2019 de 9 h à 14 h, au Pavillon municipal de Témiscouata-sur-le-Lac.

Lors de cette journée ouverte au public, deux volets seront à l’honneur : le volet compétition et le volet créatif. Les élèves ont déjà choisi leur projet et préparent leurs robots en classe depuis déjà quelques mois.

Le volet compétition comporte trois différentes courses de robots et une compétition de combat Sumo. Ces compétitions permettent l’utilisation de deux types de robots montés par les élèves. Le volet compétition implique des défis précis avec des règlements prédéterminés, ce qui demande parfois une programmation très complexe. Quelquefois, seule la rapidité d’exécution permet de départager le podium. On retrouve autant des élèves du primaire que du secondaire pour ce genre de compétition.

Dans le volet création, les élèves sont invités à présenter leur projet robotique sous forme de kiosque. Certains s’inspirent d’une thématique précise, comme les manèges, et d’autres présentent des projets créatifs développés en classe. C’est l’occasion pour eux d’élaborer des projets multidisciplinaires impliquant la construction technologique, la programmation, l’écriture et la communication orale.

Depuis 2014, la tradition de la robotique se maintient à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et ses élèves font très bonne figure. Les équipes de la CSFL ont monté sur le podium aux trois dernières éditions du concours de robotique Zone 01 à Québec. De plus en plus d’enseignants constatent les avantages de ce levier pédagogique. Annie Pelletier et Julie-Soleil Leclerc Tremblay, conseillères pédagogiques à la CSFL, s’entendent pour dire : « Il est toujours impressionnant d’être témoin de la ténacité des élèves à résoudre des problèmes de programmation ou de conception technologique. L’Interclasse, c’est la possibilité pour eux de collaborer et de partager leur expérience. Leur implication se manifeste par un remarquable travail d’équipe et par des efforts soutenus. Toute une gamme d’émotions est ressentie lorsque la programmation est enfin la bonne! L’Interclasse est aussi l’occasion pour les enseignants de réseauter avec les collègues et de s’inspirer des différentes pratiques. »

La CSFL compte bien poursuivre le développement de la robotique dans ses écoles. Aujourd’hui, il est primordial de préparer les élèves à être des créateurs du numérique plutôt que de simples consommateurs.

-30-

Renseignements :

Julie-Soleil Leclerc Tremblay / leclerctjs@csfl.qc.ca et Annie Pelletier / pelletieran@csfl.qc.ca / Responsables du projet en robotique / 418 854-2370, poste 2143 ou 2162

Source :

Catherine Boulay, directrice, Secrétariat général et communications / 418 854-2370, poste 2104 / Catherine.Boulay@csfl.qc.ca

L’équipe féminine T-Miss décroche l’argent au Championnat canadien juvénile de ballon sur glace!

Canadien 2019 T Miss argentSaint-Louis-du-Ha! Ha!, le 7 avril 2019 – Du 3 au 6 avril prochain avait lieu le Championnat canadien juvénile de ballon sur glace à Rivière-du-Loup qui regroupait les meilleures équipes de ballon sur glace du Canada chez les 19 ans et moins, et ce, autant chez les filles que les garçons. Environ 3500 spectateurs dont 1000 le samedi se sont déplacés pour assister à près de 60 matchs qui ont eu lieu pendant cette semaine.  Les gens présents ont notamment apprécié le haut calibre de jeu et d’ailleurs plusieurs rencontres se sont terminées en prolongation. Plusieurs mises en échec percutantes, et ce, autant dans les joutes impliquant des équipes féminines que masculines ont également ravi les spectateurs présents.

Résultats des 3 équipes du Témiscouata

 

Le Ballon sur glace (BSG) mineur du Témiscouata, qui était l’organisation hôte de l’événement, comptait 3 formations lors de cette compétition. L’équipe T-Miss, championnes de l’an dernier, avaient fort à faire pour défendre leur titre. En ronde préliminaire, elles ont conservé une fiche de 2 gains et 3 revers pour terminer au second rang de la division Bleue. En demi-finale, les T-Miss ont affronté l’équipe qui détenait le premier échelon de la division Rouge soit leur grande rivale du Québec, le Blizzard, qui avait conservé une fiche de 5 victoires en 5 joutes en ronde préliminaire.  Les T-Miss l’ont emporté au compte de 2 à 1 en prolongation. Puis, en grande finale, elles affrontaient les Terminators Palmerston de l’Ontario dans une rencontre qui a été âprement disputée. Cette joute s’est également terminée en surtemps lorsque les championnes défendantes ont accordé un but alors qu’elles évoluaient en infériorité numérique. Elles remportent donc la médaille d’argent alors que 8 équipes féminines étaient présentes à ce Championnat.

Le BSG mineur du Témiscouata était représenté par un autre club féminin soit les Miss-T qui ont terminé au 7e rang grâce à un gain de 1 à 0 contre l’équipe manitobaine lors de leur dernière partie. Elles terminent le Championnat avec une fiche globale de 2 victoires et 5 revers. Pour leur part, la formation masculine Blitz du Témiscouata a terminé cette compétition au 6e échelon à la suite d’une défaite lors de leur dernière rencontre. Ils terminent le Championnat avec 3 gains et 4 échecs. C’est le Sting de l’Ontario qui a décroché l’or chez les garçons pour une 2e année consécutive alors qu’ils ont battu le Kilsyth Flyers de l’Ontario par la marque de 2 à 1 dans une autre rencontre qui s’est terminée en surtemps. Un total de 7 équipes étaient inscrites dans la catégorie masculine.

« Ce ne sont pas tout-à-fait les résultats escomptés, mais je suis très fier de toutes mes joueuses et de tous mes joueurs. Aussi, autant pour le Blitz que pour les T-Miss, nous étions à une période de prolongation près d’améliorer notre sort. De plus, presque toutes les joueuses et tous les joueurs de nos équipes sont éligibles à être de retour l’an prochain » d’affirmer l’entraîneur en chef des équipes T-Miss et Blitz, Maxime Dugas.

Par ailleurs, des joueuses et des joueurs du BSG mineur du Témiscouata ont reçu des honneurs individuels lors du banquet du vendredi soir. Louanne Marquis de T-Miss, Isidora Dubé de Miss-T et Maxime Boutin du Blitz ont reçu le trophée de joueur le plus utile à leur équipe. Puis, Louanne Marquis (T-Miss) a été nommée sur la seconde équipe d’étoiles féminine alors que William Lévesque et Maxime Boutin (Blitz) ont vu leurs noms être inscrits sur la deuxième équipe d’étoiles masculine.  Ensuite, Arianne Milliard (Miss-T) et Laurie-Anna Briand (T-Miss) se retrouvent sur la première équipe d’étoiles féminine. La formation Miss-T a reçu la bannière de l’équipe féminine ayant le meilleur esprit sportif alors que Maxime Dugas est le premier entraîneur au pays à recevoir la certification « Ballon sur glace pour l’Excellence (compétition – développement) ».


Bilan de Championnat

Le Championnat qui s’est déroulé sur une période de 5 jours, si l’on tient compte des pratiques et des accréditations lors de la première journée, a accueilli 300 joueuses et joueurs et près de 100 accompagnatrices et accompagnateurs. Aussi, les retombées économiques associées à l’événement sont estimées à près de 500 000 $. D’autre part, en plus d’être responsable du bon déroulement des matchs, le Comité organisateur a dû planifier et tenir une cérémonie d’ouverture le mercredi soir, un banquet le vendredi soir et une cérémonie de remise des médailles le samedi.  Le Comité organisateur a même innové en diffusant toutes les parties sans exception sur le Web, celles-ci étant d’ailleurs encore disponibles sur Youtube. Parmi les autres nouveautés, le Comité organisateur a aussi remis des bannières aux deux équipes championnes. Par ailleurs, si l’on se fie aux propos de George Brown, Président de la Fédération canadienne de ballon sur glace, le Comité organisateur de l’édition 2019 a mis la marche haute pour le prochain Championnat canadien juvénile de ballon sur glace dont l’identité de la ville hôte devrait être connue au cours des prochains jours.

« Les joueuses et les joueurs ont grandement apprécié leur expérience. Les spectateurs ont également beaucoup apprécié le spectacle offert, alors on peut affirmer que l’édition 2019 de ce Championnat canadien juvénile de ballon sur glace fut une grande réussite! D’autre part, ce succès n’aurait pas été possible sans l’apport inestimable des commanditaires, des nombreux spectateurs, de plusieurs bénévoles et des membres du Comité organisateur qui ont tous contribué à la réussite de l’événement. Je tiens à les remercier personnellement, car sans eux, ce Championnat n’aurait pas pu avoir lieu » de conclure le président du Comité organisateur de l’événement et président du BSG mineur du Témiscouata, Alain Dugas

Profil de l’organisation de Ballon sur glace mineur du Témiscouata :

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 16 années.  À chaque saison, il permet à plus d’une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Depuis la fondation de l’organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

-30-

Source: Éric Dion, relationniste

BSG Mineur du Témiscouata

1-581-777-0612

ericdi@hotmail.com

  @Poniks

Note : Le mot-clic sur Twitter pour suivre les activités de Ballon sur glace mineur du Témiscouata est #BSGMineurTemiscouata

Pièce jointe : Photo de l’équipe gagnante de la médaille d’argent soit les T-Miss du Témiscouata

Réussite et persévérance scolaire – la CSFL parmi les premières au Québec

Logo csfl jpeg copieTémiscouata-sur-le-Lac, le 8 avril 2019 – Suivant la tendance des dernières années, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs (CSFL) se classe toujours parmi les premières au Québec pour la réussite et la persévérance de ses élèves.

Taux de diplomation et de qualification

La CSFL se classe troisième au Québec parmi les commissions scolaires francophones avec un taux de diplomation et de qualification qui atteint 86,4 %. Il s’agit du taux obtenu par la cohorte d’élèves qui a débuté son parcours au secondaire en 2010 et qui a été suivie jusqu’au terme de l’année scolaire 2016-2017.

Si l’on considère l’ensemble des commissions scolaires francophones et anglophones du Québec, soit 72 organisations, la CSFL se situe au septième rang des commissions scolaires les plus performantes. Voilà ce que révèlent les plus récentes statistiques publiées par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) dans son rapport intitulé « Taux de diplomation et qualification par commission scolaire au Québec, édition 2018 ». Enfin, le taux de diplomation et de qualification pour l’ensemble du Québec est de 80,9 %.

Taux de décrochage

Toujours selon les statistiques du MEES, la CSFL se positionne au deuxième rang au Québec pour avoir le plus bas taux de sorties sans diplôme ni qualification (décrochage annuel) parmi les sortants en formation générale des jeunes, soit 6,3 %. On constate que le travail accompli aux cours des dernières années pour raccrocher les garçons à l’école a porté fruit. À la CSFL, le taux de sorties sans diplôme ni qualification chez les garçons est de 5,8 %. Tandis que, le taux de sorties sans diplôme ni qualification dans l’ensemble du Québec se situe à 13,1 % et plus spécifiquement à 16,3 % chez les garçons.

 

Taux de réussite aux épreuves uniques du MEES

Avec un taux de réussite de 96,5 %, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs (CSFL) arrive au 1er rang, dans le secteur public, pour la passation des épreuves uniques (juin 2018) que le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) impose aux élèves de niveau secondaire au Québec. Ces données sont tirées des statistiques ministérielles intitulées : « Résultats aux cours comportant une ou des épreuves uniques de juin 2018 par commission scolaire ». L’ensemble du réseau public se situe à 89,1 %.

Le président de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Guilmont Pelletier, mentionne : « Les dernières statistiques ministérielles confirment la progression continue de notre commission scolaire depuis plusieurs années en ce qui a trait à la performance de nos élèves. Elles illustrent la qualité de nos interventions auprès de chaque élève, quels que soient son cheminement et le parcours choisi. » Le directeur général, Bernard D’Amours, conclut : « Ces résultats découlent d’un travail assidu et d’une préoccupation quotidienne de la réussite des élèves de la part du personnel enseignant, professionnel, de soutien et cadre. »

-30-

Renseignements :

Bernard D’Amours, directeur général / 418-854-2370, poste 2115 / dg@csfl.qc.ca

Source :

Catherine Boulay, directrice, Secrétariat général et communications

418 854-2370, poste 2104 / Catherine.Boulay@csfl.qc.ca

Expo-Sciences : Finale régionale de l’Est-du-Québec

Mederic Lagace expo sciencesDu 22 au 24 mars 2019, la finale régionale de l’Est-du-Québec de l'Expo-Sciences Hydro-Québec avait lieu à La Pocatière. Médéric Lagacé de l'École secondaire de Cabano s'est mérité les grands honneurs. Grâce à son projet "Les suiveurs solaires", il a fièrement remporté l'or dans sa catégorie. Aussi, Médéric s'est mérité le Prix innovation Ted Rodgers et le Prix Énergie Hydro-Québec. De plus, Médéric a été sélectionné pour faire partie de la délégation de l'Est-du-Québec lors de la super Expo-Sciences provinciale qui se tiendra à Longueuil du 11 au 14 avril prochains.

Bravo Médéric et toutes nos félicitations!

Les Vaillants termine une saison en salle frutueuse

Coralie 2e championnat provincial scolaire Les VaillantsPohénégamook, le 25 mars 2019 – Le club d’athlétisme Les Vaillants du Témiscouata a terminé sa saison en salle avec les Championnats provinciaux scolaires, qui se tenaient à Montréal les 23 et 24 mars.

 Coralie Robichaud de Rivière-Bleue, membre du programme Sport-études de l’école secondaire du Transcontinental, qui a d’ailleurs connu une bonne saison en salle, a remporté la médaille d’argent au saut en longueur avec un bond de 4,97m. Coralie s’est également classée 4e au 60m haies.

Vannessa Beaulieu et Éloi Rousseau, tous deux de Pohénégamook et membre du programme Sport-études de l’école secondaire du Transcontinental, avec Dominic Lahey, de Saint-Marc-du-Lac-Long, étaient parmi les cinq meilleurs. Vanessa, dans la catégorie benjamin au saut en hauteur, a réalisé un saut de 1,30m. Elle a également pris la 12e place en longueur et participé au relais 4 x 60m. Pour sa part, Éloi a terminé 5e au 60m haies et au saut en hauteur dans la catégorie juvénile. Il a pris part également au saut en longueur et au relais 4 x 200m. Quant à Dominic, il a obtenu la 5e place au lancer du poids chez les cadets, avec un tir de 10,56m.

Pier-Olivier Lebrun, finissant au programme Sport-études athlétisme de l’école secondaire du Transcontinental, participait pour la dernière fois à un championnat scolaire. L’athlète de Saint-Eusèbe a réalisé des temps de 2 minutes 13 secondes au 800m et 24,80 secondes au 200m.

Scolaire int 2019 Les VaillantsLa relève prend toutefois de l’expérience, Rosaly Noël-Ouellet, de Pohénégamook, et Nathan Lebrun, de Saint-Eusèbe, tous deux membres du programme Sport-études de l’école secondaire du Transcontinental, participaient également aux Championnats provinciaux scolaires. Rosaly a réussi un saut de 1,20m au saut en hauteur et Nathan a réalisé un record personnel de 4,73m au saut en longueur. Nathan a aussi participé, chez les cadets, au 60m et au relais 4 x 200m.

Nos jeunes athlètes profiteront maintenant d’un peu de repos avant de se préparer à la saison extérieure qui débutera en mai prochain.

-30-

Renseignements :

Maxime Bélanger, 418 854-2370 poste 3200 /

Source :

Catherine Boulay, directrice, Secrétariat général et communications

418 854-2370, poste 2104 /