Une élève de la concentration Hockey féminin-études déjà sous contrat avec les Pionnières du Cégep de Rimouski

IMG 2691 Dannyka ParentTrois-Pistoles, le 8 décembre 2017 – La concentration Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles a déjà un impact significatif pour une jeune joueuse de la Gaspésie. Dannyka Parent, de Sainte-Anne-des-Monts, vient d’être mise sous contrat par les Pionnières du Cégep de Rimouski, membres de la Division 1 du circuit collégial AA de hockey féminin du Québec.

Elle évoluera avec les Pionnières en 2018-2019 au terme de ses études secondaires. Tout en faisant partie du programme Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles, elle complète actuellement sa quatrième saison avec l’alignement des Cyclones midget AA du Bas-Saint-Laurent.

L’entraîneur des Pionnières du Cégep de Rimouski, Hugues Lebel, est heureux de recevoir cette nouvelle recrue.

Pouvoir compter sur une structure d’encadrement et d’entraînement dédiée à la formation des hockeyeuses de la région, en amont du niveau collégial, s’avère efficace. On vise à ce que cela inspire d’autres jeunes filles à poursuivre leur passion dans la région et la concentration Hockey féminin-études donne accès à un bassin de recrutement à proximité. Ce programme comble un vide dans la région en matière de développement des hockeyeuses d’ici.

Rappelons que pour le moment, les élèves qui participent à ce programme proviennent des MRC des Basques, de Rimouski-Neigette, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et de la région de la Gaspésie. La concentration Hockey féminin-études à l’école secondaire de Trois-Pistoles est également en mesure d’accueillir des élèves-athlètes provenant d’autres régions de l’Est du Québec et de l’extérieur.

Pour assurer le succès de la concentration Hockey féminin-études, l’école secondaire de Trois-Pistoles et le club collégial AA les Pionnières du Cégep de Rimouski ont mis leurs ressources en commun afin de développer une structure spécifique d’apprentissage et d’encadrement favorisant la réussite des élèves. Cet aménagement touche à la fois l’organisation scolaire, la confection des horaires de cours, le suivi pédagogique, la planification des entraînements et l’accompagnement sportif.

-30-

Renseignements :      Steve Leclerc, enseignant responsable de la concentration Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles, 418 863-7710 / Steve.Leclerc@csfl.qc.ca

Source :           Catherine Boulay, directrice Secrétariat général et communications, 418 854-2370 poste 2104 / boulayc@csfl.qc.ca

Premier tournoi de futsal (soccer intérieur) de la saison 2017-2018 chez les garçons

BM Futsal 3PLa saison 2017-2018 de Futsal (soccer intérieur) chez les garçons a débuté par un tournoi qui s’est tenu à Rivière-du-Loup les 2 et 3 décembre derniers.

Cinq équipes de la CSFL ont participé. L’équipe Benjamin de l’École Sainte-Marie, l’équipe Benjamin de l’École secondaire de Trois-Pistoles, les équipes Benjamin et Juvénile de l’École secondaire de Dégelis et enfin l’équipe Juvénile de l’École secondaire de Cabano.

Les représentants de nos quatre écoles se sont bien débrouillés lors de ce tournoi, voici les résultats :

  • BM Dégelis Futsal1 victoire, 1 victoire en fusillade et 3 défaites pour l’équipe Benjamin de École Sainte-Marie, qui évolue dans la Division 3;

  • 2 victoires, 3 défaites pour l’équipe Benjamin de l’École secondaire de Trois-Pistoles, qui évolue dans la Division 3;

  • 2 victoires, 3 défaites pour l’équipe Juvénile de l’École secondaire de Dégelis, qui évolue dans la Division 2;

  • 5 défaites pour l’équipe Benjamin de l’École secondaire de Dégelis, qui évolue dans la Division 2;

  • 1 victoire, 4 défaites pour l’équipe Juvénile de l’École secondaire de Cabano, qui évolue dans la Division 2.

 

Une bonne saison qui s’annonce pour nos jeunes joueurs. Nous comptons les suivre tout au long de celle-ci.

On leur souhaite donc bonne chance pour le prochain tournoi qui se tiendra à Rimouski les 3 et 4 février prochains.

Excellent début de saison pour Les Vaillants!

Vaillants 1 2017Samedi 2 décembre 2017, près d’une vingtaine d’athlètes membres du club Les Vaillants du Témiscouata et du programme Sport-études athlétisme de l’école secondaire du Transcontinental étaient en compétition. 16 athlètes participaient à un championnat scolaire au PEP de l’Université Laval à Québec et un athlète était en compétition au Martlet Classic de l’Université McGill à Montréal. Plusieurs podiums ont été obtenus et de nombreux records personnels ont été améliorés.

À Québec, la délégation a amassé neuf médailles et plusieurs performances sont dignes de mention.

Chez les benjamines, Marylou Caron et Lei-Ann Potvin, de Pohénégamook, étaient inscrites au 60m et au saut en hauteur. Elles ont fait belle impression à leur première compétition de ce genre. Lei-Ann a obtenu la 9e place au 60m.

Dans le même groupe d’âge, Nathan Lebrun de St-Eusèbe a remporté la médaille d’argent au saut en longueur, avec un record personnel de 4,66m. Il a également pris le 7e rang au 60m et le 10e au poids.

Dans la catégorie cadette, Audrey Caron de St-Athanase et Alexia Lavoie de Pohénégamook ont toutes deux abaissé leur marque personnelle de presque 30 centimètres au saut en longueur, en plus de se qualifier pour la finale. Audrey a d’ailleurs terminé en troisième position dans cette épreuve. Alexia a réalisé son meilleur temps au 60m, terminant dans le top 10.

Chez les garçons, Éloi Rousseau a connu toute une compétition, remportant le 60m haies, le saut en longueur et le saut en hauteur, tout en abaissant ou égalant ses marques personnelles. En saut en hauteur, l’athlète de Pohénégamook a établi un record de compétition en franchissant une barre de 1,75m. Son compatriote Tommy Blier a également connu du succès. Il a remporté l’argent au lancer du poids, grâce à un record personnel de 10,75m. Alexis Caron de St-Athanase a amélioré son record personnel au saut en longueur, terminant dans le top 10 à sa première rencontre avec les cadets. Alexis Fournier de Pohénégamook a obtenu ses meilleurs chronos intérieurs au 800m et au 1200m, terminant 10e au 800m. Dominic Lahey s’est bien débrouillé à sa première compétition au poids 4kg. Le jeune homme de St-Marc du-Lac-Long a fini au 9e rang, il s’est pratiquement rendu en finale.

Vanessa Ayers a amélioré le record de la compétition à son premier concours de lancer du poids dans la catégorie juvénile. La lanceuse de Rivière-Bleue a remporté son unique épreuve avec un tir de 12,42m. Jolianne Bernier de St-Athanase a également connu une belle sortie. Elle a obtenu des deuxièmes places au 60m haies et au saut en longueur, en plus de terminer parmi les 10 meilleures au 200m. En demi-fond, Marylie Plourde, de Pohénégamook, a réalisé deux solides courses sur les distances de 800m et 1500m.

Enfin, chez les garçons, Olivier Bélanger, de St-Marc du-Lac-Long, Pier-Olivier Lebrun, de St-Eusèbe et Marc-Olivier Lavoie, de Pohénégamook, amorçait également leur saison en salle. Il s’agissait d’un retour attendu pour Olivier, qui n’avait participé à aucune compétition depuis le printemps, en raison d’une blessure. Ses 10e et 9e places au 60m et au 200m sont très satisfaisantes. À ses premières épreuves chez les juvéniles, Pier-Olivier est passé tout près du podium au saut en longueur, en plus de terminer 6e au 200m. Pour sa part, Marc-Olivier a atteint la finale du lancer du poids, grâce à une marque personnelle. Il a aussi amélioré son temps au 60m.

Au classement des équipes, les cadets garçons ont excellé en terminant au 1er rang, ex aequo avec le Collège de Lévis, parmi les 19 établissements représentés. Soulignons la surprenante 3e position sur 26 écoles, des filles juvéniles, alors que l’école secondaire du Transcontinental n’avait que trois athlètes en compétition.

Fabrice Thériault au Martlet Classic de l’Université McGill

Le lanceur de Pohénégamook, Fabrice Thériault, était pour sa part à l’Université McGill. Il a participé au lancer du marteau 20lbs et au lancer du poids 5kg. Il a terminé au 2e rang de sa catégorie au marteau et 3e au poids.

L’ensemble de ces résultats présagent une saison prometteuse pour Les Vaillants.

Félicitations à tous les athlètes et à leurs entraîneurs, Karyn Thibault, Maxime Bélanger et Paul-Émile Lafrance!

Les Pumas de la CSFL rencontraient l’École Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal

Hockey scolaire Cadets 3Vendredi, le 1er décembre, les Pumas de la CSFL rencontraient les représentants de l’École Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal, à l’aréna du quartier Notre-Dame-du-Lac de Témiscouata-sur-le-Lac.

Pour sa part, l’équipe des benjamins a remporté la partie 5 à 3. L’entraîneur-chef, Samuel Rioux-Denis, et l’entraîneur adjoint, Francis Bélanger, sont très satisfaits de la progression de leurs protégés.

L’équipe des cadets a subi un blanchissage de 2 à 0, mais selon l’entraîneur-chef, Michaël Beaulieu, et l’entraîneur adjoint, Maxime Garon, ce n’est que partie remise. Nos joueurs cadets sont en formation et ils progressent régulièrement dans la pratique de leur sport. Une telle rencontre forme le caractère!

Statistiques ministérielles : résultats de la CSFL

Prof elevesSaviez-vous que la CSFL se classe première au Québec, dans le secteur public, pour le nombre d’élèves qui réussissent aux épreuves uniques du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieure (MEES)?

En effet, selon les statistiques ministérielles officielles, 94,5 % de nos élèves de 4e et 5e secondaire ont réussi leurs examens du Ministère au mois de juin 2016.

Saviez-vous que la CSFL se classe parmi les meilleures au Québec pour retenir les élèves à l’école?

Toujours selon les statistiques ministérielles officielles, le taux de décrochage (sortie sans diplôme ni qualification) de la CSFL est de 6,6 %, alors que pour l’ensemble du Québec ce taux se situe autour de 14 %. Sachez que nous travaillons toujours à réduire cette statistique.

Ces résultats sont le reflet d’un travail assidu des équipes-école auprès de nos élèves.

Prof tableauCela démontre un niveau élevé de responsabilisation de la part de nos enseignants. Ils ont à cœur la réalisation de leur mandat de travail et leur mission.

Ceux-ci sont appuyés par une équipe de professionnels de l’éducation à la fine pointe des connaissances des données probantes du développement pédagogique et personnel des élèves.

Cela, bien entendu, sans oublier le support de toutes les catégories de notre personnel de soutien qui gravitent dans l’ensemble des écoles et des centres.

On doit l’avouer pour faire fonctionner de façon concertée ces équipes de travail, il faut des gestionnaires qui croient à la mission et aux valeurs de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Que ceux-ci se retrouvent dans les écoles ou dans les centres, ils se préoccupent de la réussite de chaque élève dans son parcours scolaire, et ce, en transmettant à tous les intervenants de l’organisation, le respect mutuel, l’engagement, le professionnalisme et la collaboration.

Merci à vous tous et félicitations à nos élèves qui représentent la relève et sont les futurs ambassadeurs de notre région!

Le conseil des commissaires et la direction générale.